Reptilia
ATTENTION:

1) Te présenter avant de poster tu devras
2) Avant 10 posts aucune annonce (de vente) tu ne posteras
3) Rester courtois tu devras
4) En bon français tu t'exprimeras
5) Sans quoi au bout de 3 avertissements tu dégageras
6) T'inscrire pour ne pas être actif tu éviteras, sinon ton compte on supprimera.



 
AccueilgalerieRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Morelia nauta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stan
F O N D A T E U R
avatar

Nombre de messages : 8511
Localisation : Dans la jungle, loin de la bêtise humaine!
Nombre de serpents : 0,5
Nombre de concours gagné : personne vote pour moi....
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Morelia nauta   Mar 29 Juil - 21:21




Morelia nauta

(cette fiche n'est pas une fiche perso..... Merci LilliaOoo. Wink )

Les pythons de la région Indo-Australienne semblent présenter beaucoup de variantes en termes de couleurs et de tailles. De plus, consécutivement à leur isolation, les espèes et les sous-espèces ont tendance à évoluer.

Ce phénomène se retrouve dans le cas des Pythons améthystines. La confusion de taxonomie entre les deux anciennes sous-espèces Morelia amethistina amethistina et le Morelia amehtistina kinghorni and parmi les localités ont été clairement mises au jour par l’étude Harvey, Barker, Ammerman and Chippendale menée en 2000. Dans leurs recherches, ils ont décrit 5 espèces indépendantes ; le Morelia ametistina de taille moyenne qui vit en Indonése et Papouasie Nouvelle-Guinée, le grand Morelia kinghorni du nord de l’Australie, le Morelia clastolepis aussi connu sous le nom de python moluccan, le Morelia tracyae et enfin, mais non le plus insignifiant, le Morelia nauta, dont traite cette fiche.



Description :

Le Morelia nauta peut être facilement différencié de son ancêtre le Morelia amesthitina non seulement par par les différences morphologiques basiques décrites ci-dessous, mais aussi par leur écaillure de tête. En plus de plus petites différences, les différences pariétales sont les plus frappantes. Tandis que la zone paritéale des Améthystinas présente deux parties, celle des nauta en présente 4 . Le fait que ce serpent ait de grosses écailles sur la tête est une caractéristique atavistique, et cette caractéristique du Morelia nauta prouve que cette espèce s’est développée plus tard que le Morelia amethistina, consécutivement à leur isolation.




Répartition géographique et milieu naturel :

Les îles Tanimbar sont situées en Indonésie, dans une région appelée Banda et bordée par le Timor Ambon et l’Iran Jaya. Tanimbar comprend une île appelée Yamdena et plusieurs autres îlots l’entourant. La végétation de cette île est faite de forêts tropicales humides. Les broussailles et les strates arborescentes de ces forêts sont habitées par les pythons de Tanimbar.


Description :

Sur ces îles, les Pythons de Tanimbar jouent le role écologique du python arboricole vert ou Morelia viridis, présent sur toute la région. En conséquence de quoi son aspect physique s’est adapté à des mœurs arboricoles.
La croissance des Morelia nautas est beaucoup plus réduite que celle des serpents qui lui sont apparentés. Sa taille moyenne à l’âge adulte oscille entre 1,5 mètres et 2 mètres, ce qui relève principalement d’une nuque longue et d’une queue conçue pour s’accrocher à des prises en hauteur. Bien que son corps soit svelte à cause du déficit de poids, il n’est pas aussi plat que les membres de la famille des Corallus, par exemple. Sa tête est grosse et est de façon nette séparée de la nuque. Ses dents sont longues. Ces caractéristiques permettent une prise efficace sur les proies pour des animaux qui chassent dans les feuillages.

Ses yeux développés et ses récepteurs labiaux thermoréceptifs sont le signe clair de moeurs nocturnes. Son sens de la vue semble être bien plus développé que la plupart des autres boïdés.


Bien que sa couleur se soit beaucoup modifiée compare au python amethystine, la strie noire des tempes au nez et la partie claire près de la lèvre , marquages qui caractérise ses ancêtres, est visible sur le Morelia nauta adulte.
La couleur la plus commune est un argenté sans marquage qui peut varier d’un argenté clair jusqu’à une couleur ardoise proche du noir. Il est typique des argentés que, lorsqu’exposés au soleil, la lumière se voie reflétée et que la livrée devienne iridescente, ce qui est particulièrement visible sur les spécimens les plus foncés.

Les spécimens dorés ont une base brunâtre mais face au soleil, ils semblent tirer sur le jaune. Cette couleur peut être efficacement comparée aux variantes indonésiennes du Leiopython albertisii. Rarement, ces deux variantes comportent des spécimens tachetés de petites impacts blancs éparpillés de façon non uniforme ou par courtes bandes longitudinales.
Tous les spécimens ont le ventre blanc.




Comportement :

Contrairement à d’autres Morelias, le nauta est un animal calme et presque timide ; même lorsqu’il se sent menacé, il ne mord que rarement, mais fuit plutôt, et se cache aussi vite que possible. Lorsqu’il est capturé, il sécrète des liquides odorants, comme les espèces de boidés arboricoles le font souvent.
Ils sont pas nocturnes de façon aussi stricte que les autres pythons. Ils bougent souvent en journée, ce qui rend leur nourrissage plus facile également, et, de plus, l’étude de leur comportement s’en trouve plus pratique.




L’acclimatation au terrarium:

Les individus de cette espèce sont presque exclusivement prélevés. Ils sont en conséquence assez ‘émotifs’ ;
La plupart des animaux arrivant en Europe sont infectés de parasites internes et externes indifféremment. Il est donc conseillé de traiter serpents et terrarium avec du fipronil. Une analyses des fèces peuvent également réléler des vers intestinaux transmis par les rongeurs et qui peuvent être traités par injection d’Ivermectine. Attention également à ce que vers et parasites n’aient pas touché les voies respiratoires et les poumons.

Un mâle et une femelle peuvent être temporairement placés dans un terrarium de 80W70X70 équipé de branches et de plantes artificielles, conseillées pour les espèces arboricoles car contenant de nombreuses cachettes.

Il s’agit d’assurer une tempérture constante de 28 à 30 °C , et une forte humidité. Des animaux stressés en acclimatation peuvent rester 2 voire 3 semaines immergé dans le bac d’eau, comportement rare habituellement, et il est également possible de les voir boire plusieurs fois par jour. Le fait de les voir boire si souvent peut être synonyme d’insuffisance reinale. Les animaux en provenance d’Asie ou d’Indonésie n’ont pas suffisamment d’eau à disposition pendant leur transport et dans les fermes, ce qui peut être dangereux dans le cas d’un animal arboricole qui consomme la rosée matinale des arbres quotidiennement.
Les animaux ne présentent souvent aucun symmptôme pendant des semaines et des mois. Mais l’insuffisance rénale développée sur cette période peut devenir incurable après un certain temps.




Préparer le terrarium:

Au moment de préparer le terrarium, il fat prendre en compte le fait qu’il s’agit d’une espèce arboricole, et qu’il devrait donc offrir une hauteur d’au moins 60 à 80 cm. Un couple demandera un terrarium de 120X70X80 cm, un individu seul 80X70X90 cm environs.

Le terrarium doit proposer des niveaux de différentes hauteurs, ou l’on peut ajouter des plantes pour créer des cachettes. On ajoutera en plus des plantes génératrices d’ombre des branches et des racines. La température doit être maintenue entre 28 et 30 °C en journée et il est mieux qu’elles ne descendent pas en-dessous de 25-26 la nuit. Elle est assurée par un tube néon et une lampe céramique chauffante connectée à un thermostat.
Les appareils de chauffages se trouvent à un bout du terrariumn tandis que l’autre bout en est dépourvu afin d’obtenir une amplitude thermique de 6 à 7°C entre les deux parties de l’installation. Cela permet aux animaux de choisir la place qui leur convient le mieux, et de se thermoréguler ;

Cette espèce requiert une humidité forte constante. Il faut les vaporiser plus d’une fois par jour. Si le terrarium s’avère trop sec, l’animal va avoir du mal à muer et des infections respiratoires ou la dyspepsie (constipation/régurgitation) risquent d’apparaître.

Pour le substrat, on peut mélanger mousse et tourbe en proportions égales. Ce mélange retient bien l’humidité. S’il est remué hebdomadairement , il garde ses propriétés plus longtemps. Les serpents passent leur plus clair de leurs journées dans leur cachette favorite ; il est donc important de veiller à la sécheresse du substrat à ces endroits précis, pour empêcher tout problème de mycose ventrale. Si l’on utilise des plantes naturelles pour le terrarium, on veillera à les nettoyer méticuleusement. Une aération d’un tiers de la partie haute du bac sera suffisante. Parmis les branches, on peut placer quelques récipients d’eau à changer deux ou trois fois par semaines, puisque les nautas n’apprécient pas l’eau croupie.
Des récipients plus conséquents serviront aux ‘bains’. Les boas ne se baignent que quand nécessaire généralement. Il faut s’assurer que l’eau demeure tiède.




Nourrissage:

Comme leur dentition le suggère, les nautas se nourrissent d’oiseaux dans la nature. Il est néanmoins possible de les habituer aux rongeurs en captivité.
Les nautas maintenus en terrarium ne sont pas difficiles, et peuvent donc être nourris de tout type de rat ou de souris, à condition que la taille soit adaptée. Il faut veiller à ne pas nourrir excessivement les mâles. Le nourrissage aura lieu tous les 10 à 15 jours.

Pour de multiples raisons, on proposera aux animaux des rongeurs morts, congelés ou fraichement tués. Ces animaux arboricoles pourraient ingérer de grosses parties de substrat si nourris au sol ; c’est pourquoi il est conseillé également de leur proposer la proie après les avoir installés sur un ‘perchoir’.




Histoire de l’élevage de l’espèce.

Etant une espèce « nouvelle », le Morelia nauta a une popularité toute récente auprès des terrariophiles. Ils sont très sensibles et n’ont été reproduits qu'à quelques occasions en captivité. Chaque ponte ne contenait que quelques œufs et en plus de cela, les proportions d’éclosions étaient très basses en général .

On suppose que, selon les recherches faites sur Internet avec l’aide de Nick Mutton, jusqu’en 2004, il n’y a eu accouplement pour cette espèce qu’à 4 reprises. Le premier au Vida Preciosa Institute dirigé par David Barker, seul endroit ou ils ont obtenu du F2. Chez Nick Mutton, 8 oeufs ont donné naissance à 4 jeunes et il naquit un seul jeune à un éleveur Canadien. Selon Nick Mutton, 25 spécimens sont nés sur le continent américain.
Une seule reproduction est connue en Europe. Sur la page Web de Corinne Hardwick, on a récemment publié une série de photos de 9 nautas nouveau-nés. Cet évènement a eu lieu en 2002.




Dimorphisme sexuel:

Il y a certaines différences morphologiques entre les mâles et les femelles. Les mâles sont plus sveltes, leurs têtes plus petites, moins large à l’arrière et leur queue est plus longue que celle des femelles. Les pores anaux sont développés chez les deux sexes, comme c’est généralement le cas de toutes les espèces arboricoles.
La méthode la plus fiable est le sondage fait correctement. La sonde ne va pas plus loin que les 2-3 écailles ventrales des femelles, alors que chez les mâles, elle peut aller jusqu’au 8 à 12° écailles ventrales de profondeur.




Reproduction:

Le climat dans la region de Tanimbar est stable toute lannée selon les données météorologiques. Température et humidité sont hautes. Le seul changement significatif réside en une baisse des précipitations durant les mois d’automne.

Les accouplements peuvent durer sur plusieurs jours, voire semaines. La gestation s’étend sur 3, voire 4 mois, ce qui est long comparés aux périodes de gestations des autres espèces de . Morelia, comprises entre 50 et 80 jours. Les femelles se fatiguent beaucoup à la ponte, il est donc formellement déconseillé de les reproduire d’une année sur l’autre.
Les pontes comportent généralement une vingtaine d’œufs et mettent autour de 2 mois à éclore.

Les jeunes font une quarantaine de centimètres. Leur palais est soit gris foncé, soit noir, comparé au palais rose des adultes. Il est utile de mentionner que des juvéniles stressés mordent moins qu’ils n’ouvrent la bouche grand, pour découvrir la couleur particulière de leur palais, tout comme le font d’autres serpents, le Deudroaspis, par exemple.
Les juvéniles ont une vitesse de croissance assez impressionnante. Ils échangent leur couleur orange post-natale pour leur livrée argentée dans le troisième mois. Ils ne présentent pas de marquages. A 100 jours, les queues des femelles avaient tendance à être plus épaisses de 30%. Etant donné que les juvéniles ont tendance à se considérer les uns les autres comme des proies potentielles, il est préférable des les élever séparés. Les adultes peuvent être maintenus ensemble sans aucun problème.

Ils atteignent leur maturité sexuelle à l’âge de 3-4 ans.




Conclusions:

L’expérience prouve que la plupart des Morelia nautas capturés et importés en Europe meurent dans l’année et demi après leur mise en terrarium. Ceux qui se nourrissent seuls semblent en bonne santé mais leur acclimatation semble prendre 1 ou 2 ans. Il est sage de ne tenter de les reproduire qu’après cette période.
Les maintenir est sensiblement similaire à maintenir du viridis ou du spilota cheynei.
Les repoduire n’est pas aisé mais l’élevage des juvéniles est plus facile car ils sont dans l’ensemble plus vifs que les autres Morelias.


Cette espèce est inscrite à l’annexe 2 de la CITES, et elle appartient à la catégorie B en ce qui concerne l’Union Européenne.


Dernière édition par Ratsnake le Mer 30 Juil - 9:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reptilia-forum.com
Utopia
Ptite amazone
avatar

Nombre de messages : 1162
Age : 28
Localisation : Au soleil!
Nombre de serpents : Quelques boïdés
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Morelia nauta   Mar 29 Juil - 21:50

Ah non hein, c'est quoi cette infâmie? Shocked
"Maurelia" Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Stan
F O N D A T E U R
avatar

Nombre de messages : 8511
Localisation : Dans la jungle, loin de la bêtise humaine!
Nombre de serpents : 0,5
Nombre de concours gagné : personne vote pour moi....
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Morelia nauta   Mar 29 Juil - 21:53

Utopia a écrit:
Ah non hein, c'est quoi cette infâmie? Shocked
"Maurelia" Laughing

Où? scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reptilia-forum.com
Utopia
Ptite amazone
avatar

Nombre de messages : 1162
Age : 28
Localisation : Au soleil!
Nombre de serpents : Quelques boïdés
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Morelia nauta   Mar 29 Juil - 21:55

Dans le titre du post Wink
Revenir en haut Aller en bas
Stan
F O N D A T E U R
avatar

Nombre de messages : 8511
Localisation : Dans la jungle, loin de la bêtise humaine!
Nombre de serpents : 0,5
Nombre de concours gagné : personne vote pour moi....
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Morelia nauta   Mar 29 Juil - 21:55

Embarassed vu.......
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reptilia-forum.com
clemuche
Membre trés actif
avatar

Nombre de messages : 912
Age : 35
Localisation : toulouse
Nombre de serpents : 2
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Morelia nauta   Mar 29 Juil - 22:08

Merci pour la fiche.

Des photos ?
Revenir en haut Aller en bas
Royal17
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2853
Age : 35
Localisation : Arles
Nombre de serpents : 1
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Morelia nauta   Mer 30 Juil - 8:50

Vraiment bien cette fiche sur le Nauta, mais j'ai un gros doute sur la véracité des informations que l'on peut y trouver.
L'étude a été réalisée en partie par un CHIPPENDALE !!! OMG affraid

Je ne vois que 2 solutions et peut etre une 3eme mais elle me semble peut probable :

- Lillia tente de nous faire passer un message subliminal, c'est un petit fantasme pour elle et finalement elle ne veut plus de l'horloge pour son anniv et nous le fait savoir.

- Les 3 autres biologistes de l'étude étaient de la gente féminine, et se sont emmenées un peu de distraction pour les longues nuit en indonésie. Elles le remercient car il a grandement contribué à sa facon durant tout le long de l'étude.

- C'est le nom d'un biologiste mais j y crois pas trop...





Il est super tôt donc pas taper ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Morelia nauta   Mer 30 Juil - 9:03

Super cette fiche, maintenant il ne te reste plus qu'à t'occuper des autres ex espece d'amethyste, (morelia tracei, n'existe pas, c'est morelia tracyae).
Revenir en haut Aller en bas
Stan
F O N D A T E U R
avatar

Nombre de messages : 8511
Localisation : Dans la jungle, loin de la bêtise humaine!
Nombre de serpents : 0,5
Nombre de concours gagné : personne vote pour moi....
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Morelia nauta   Mer 30 Juil - 9:08

merauke a écrit:
Super cette fiche, maintenant il ne te reste plus qu'à t'occuper des autres ex espece d'amethyste, (morelia tracei, n'existe pas, c'est morelia tracyae).

C'est corrigé merci. Very Happy

Pour les autres, c'est en cours..... Mais il faut que je les développe car celle que j'utilise pour mon dossier cdc sont trés simplifiées.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reptilia-forum.com
lilliaOoo
Grande pédagogue
avatar

Nombre de messages : 4969
Age : 39
Localisation : Paris. 60, de temps à autre.
Nombre de serpents : 4 -_-"'
Date d'inscription : 19/06/2008

MessageSujet: Re: Morelia nauta   Mer 30 Juil - 10:45

Royal17 a écrit:

- Lillia tente de nous faire passer un message subliminal, c'est un petit fantasme pour elle et finalement elle ne veut plus de l'horloge pour son anniv et nous le fait savoir.


lOl Royal....

Quand je suis tombée sur l'info, j'avoue que je me suis tâtée de savoir si c'était pas du chiqué... bah nan, pas du tout. Laughing C'est bel et bien le nom d'un des biologistes ayant mené l'étude.

(Ceci dit, si jamais ça vous donne de l'inspiration pour mon anniversaire, faut pas vous freiner. Par contre, pas trop musclé s'il vous plait, voire même avec une touuuuute tite bouée... j'adore ça. )

De rien Stan. J'ai beaucoup appris puisque débutante, et je ferai ça avec plaisir au besoin pour qui me le demandera.
Vraiment passionnante, l'étude du genre Morelia... et les nouvelles espèces que l'on a récemment 'officialisées' comme telles... le carinata, par exemple, qui faisait rêver Baaz y'a pas si lontemps..^^

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤Signature¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Here is the deepest secret nobody knows, here is the root of the root and the bud of the bud and the sky of the sky of a tree called life; which grows higher than the soul can hope or mind can hide, and this is the wonder that's keeping the stars apart...
I carry your heart. I carry it in mine.
E.E. CUMMINGS
Revenir en haut Aller en bas
Quentin G.
fan's club morelia
avatar

Nombre de messages : 1141
Age : 21
Localisation : Nantes(44)
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Morelia nauta   Jeu 6 Aoû - 18:20

deterage,juste pour signaler qu'on trouve de plus en plus de specimen NC Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Morelia nauta   

Revenir en haut Aller en bas
 
Morelia nauta
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Morelia nauta II
» Morelia nauta gold?
» Morelia nauta II
» Morelia nauta
» Morelia nauta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reptilia :: PYTHONINES :: Fiches d'élevage-
Sauter vers: